Ça doit chauffer dans les deux 306 Maxi qui se battent à coup de secondes pour décrocher l’argent.

Sébastien Bernollin grignote spéciale après spéciales des secondes sur Guy Mottard. Il doit faire chaud dans les deux 306 Maxi ! Mais le pilote de Buxy est bien décidé à monter sur la deuxième marche du podium. Il donne tout et signe à nouveau le scratch de l’ES8 , 13,250 kms entre Le Puley et Sainte-Hélène. Quant au Mâconnais il tente de résister à la furie chalonnaise qui au passage exclut le Suisse Cédric Althaus du podium.

 

Dorénavant en bronze provisoire, « Seb » va, j’imagine tenter de porter l’estocade entre Chazeuil et Jambles, la plus longue des spéciales de cette 27ème édition. 20,800 kms la bonne distance pour faire la différence.

 

Pour les aficionados de Christophe Vaison, tout va bien pour lui. Le « Petit Prince de la Glisse » conserve un bon matelas de 1 mn 18 s sur Mottard et 1.28.60 sur Bernollin.

 

Jean-Philippe AURAY

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles