Changement de conditions météorologiques, la canicule s’est retirée pour laisser la place à la pluie, aux orages et peut-être à la grêle. Ces nouvelles donnes vont elles bouleverser la hiérarchie ?

Après la canicule durant tout le samedi, le violente orage dans la nuit de samedi à dimanche, place aujourd’hui à une météo peu réjouissante, avec de la pluie, du vent, des orages voire de la grêle plus nous avancerons dans la journée. Un avantage le mercure baissera dans les cockpits ! Ces nouvelles donnes vont elles remettent en cause la hiérarchie.

Éric Brunson à la découverte du parcours de la Côte-Chalonnaise, va t-il sur le mouillé concéder du terrain à Christophe Vaison qui roule à domicile ? Ou alors le Normand, habitué chez lui aux « entrées maritimes » va t-il se sentir très vite comme un poisson dans l’eau ? 9 s 50 d’avance c’est peu et beaucoup à la fois si le scénario d’hier se reproduit, la Fiesta WRC s’adjugeant 4 des 6 spéciales, la 206 WRC du Creusotin les deux autres !

La première spéciale de ce matin nous apportera de suite, si ce n’est une réponse, au moins une indication sur la tendance dominicale.

Mais la bataille de cette 28ème édition ne se limite pas à l’affrontement pour la plus haute marche du podium. Farouk Moullan (307 WRC) et Étienne Bouhot (Fiesta R5) vont poursuivre leur duel pour la troisième marche du podium. 14 secondes les séparent. Spectacle là aussi assuré, avec un Réunionnais peut-être moins bien sur un bitume trempé que le Morvandiaux, encore que ce dernier roule peu. À suivre.

En attendant les premiers chronos, 70 équipages repartent à l’assaut de trois spéciales à négocier 2 fois, soit environ 84 kilomètres d’épreuves chronométrées. ES 7 et 10 Saint-Désert – Bissey (8,920 kms), ES. 8 et 11 Le Puley – Sainte-Hélène (13,450 kms) et la juge de paix ES. 9 et 12 Sainte-Hélène – Jambles (19,430 kms) !

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles