Les hostilités sont ouvertes pour les places d’honneur, Sébastien Bernollin et Bruno Longépé frappant les plus forts dans l'ES 7 !

Nous sommes entrés immédiatement dans le vif du sujet. Les prétendants au podium ont tous chaussé leurs semelles de plomb. Le local de l’épreuve frappe le plus fort dès la première spéciale de ce dimanche. Sébatien Bernollin sur sa 306 Maxi signe le premier chrono de cette dominicale journée. Derrière lui à 2 secondes, comme annoncé par l’intéressé, le vainqueur de la Coupe de France 2014 Bruno Longépé sort le grand jeu. Il a compris durant tout le samedi les routes de la Côte Chalonnaise. La 208 T16 se mêle dorénavant sérieusement au combat.

 

Le Mâconnais Guy Mottard, deuxième ce matin au départ à 1mn 27 s de Christophe Vaison s’active également pour conserver l’argent, mais concède sur sa 306 Maxi, entre Saint-Désert et Bissey-sous-Cruchaud (9,190 kms), 4 secondes au pilote de Buxy, qui n’en compte dorénavant plus que 15 de retard sur le sociétaire de l’ASA des Vins-Mâcon. Bernollin n’est plus également qu’à 7 dixièmes de la troisième marche, occupée à l’issue de la première journée, par le Suisse Cédric Althaus. Ce dernier avec seulement le huitième temps dans l’ES7 se trouve dorénavant sérieusement menacé.

 

Quant à Vaison, il gère avec brio sa place de leader.

 

Jean-Philippe AURAY

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles