Le mano a mano entre Éric Brunson et Christophe Vaison se poursuit augurant d’un affrontement de seigneurs durant ce week-end.

Ce n’est pas une réponse de Normand que Christophe Vaison retourne à Éric Brunson. C’est une réponse ferme de Creusotin, pour lui dire « le patron ici c’est moi ! » Sauf que le Normand ne se laisse pas balader facilement. Certes, la Fiesta WRC laisse la deuxième épreuve chronométrée, entre Saint-Martin-sous-Montaigu et Theurey, à la 206 WRC du vainqueur en titre, en ne concédant que 5 dixièmes ! Au cumul Brunson devance de moins de 2 secondes le Petit Prince de la glisse qui comme à son habitude va monter en puissance, laissant présager un bel affrontement.

Pour la troisième place provisoire, Moullan, Bouhot, Mottard, Walter et un certain Sébastien Bernollin, l’enfant du Pays, se tirent la bourre avec les Belges Cunin et Mottet à 1 minutes 11, déjà au cumul, après deux spéciales, des leaders.

 

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles