Petit à petit l’oiseau fait son nid et Bronson petit à petit construit son avance. Christophe Vaison compte dorénavant 9 secondes de retard.

La Fiesta WRC du Normand Éric Brunson semble difficile à contenir. Une différence de génération entre elle et la 206 WRC du Creusotin peut expliquer, qu’après 5 spéciales, Christophe Vaison accuse un retard de 9 secondes. Maintenant il y a aussi la qualité du pilote vainqueur de la première épreuve du Championnat de France 2017, ce n’est pas rien… et avec lui son coéquipier Cédric Mondon aux notes. Un duo pour le moins performant qui fait transpirer la doublette Vaison-Déziré , malgré leurs 12 victoires ici.

Attention le rallye n’est pas terminé. Le Gardien du temple tentera tout pour conserver son titre d’ici l’arrivée demain après-midi !

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles