Le premier tour de ce samedi s’achève avec un Brunson en leader provisoire de 9 dixièmes sur Vaison. Derrière Moullan et Bouhot se disputent le bronze. Après le trou est creusé !

Bien que remportant deux des trois spéciales de ce samedi matin, Christophe Vaison rentre au Parc d’assistance à Chalon, avec moins d’une seconde de retard. Il doit certainement que cette 13ème victoire se construira à coups de dixièmes de seconde, à grignoter sur Un Éric Brunson efficace et rapide, bien que découvrant le tracé chalonnais. À moins que le Creusotin frappe son adversaire, (comme le Normand l’a fait ce matin envers le vainqueur en titre) dans la grande spéciale du jour, 9, 920 km (la prochaine de l’après-midi). Le Petit Prince de la Glisse connaît tous les pièges, toutes les trajectoires, tous les freinages de cette dernière comme sa poche. Même si sur le papier la Fiesta WRC prend l’ascendant sur la 206 WRC, le talent et l’orgueil de Christophe ouvre le champ de tous les possibles.

Derrière le trou est creusé. Farouk Moullan (307 WRC) et Étienne Bouhot (Fiesta R5) se positionnent pour le bronze en restant sous la minute. Derrière le duo, à la régulière la tâche s’annonce difficile pour les poursuivants.

Notons parmi les premiers abandons les sorties de route, sans gravité, de Mathias le fils de Christophe sur une Clio R3, et du Mâconnais Bruno Corsin au volant de Lady Waoo, une F2014 unique, construite à partir d’une Volvo C30.

 

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles