En route vers un douzième succès, il est encore trop tôt pour en parler, mais Vaison a déjà un pied sur le podium !

Ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué.  Mais à la régulière Christophe Vaison et Gilles Mondésir ne peuvent plus être inquiétés. En rentrant au Parc fermé avec 1 minutes 27 d’avance sur Guy Mottard, 1 mn 36 sur le Suisse Cédric Althaus et 1 mn 50 sur Sébastien Bernollin, on peut dire que les carottes sont cuites !

Mais attention, en sports mécaniques, cette dernière joue souvent bien des mauvaises surprises. Connaissant l’expérience et le professionnalisme du Creusotin, l’homme aux 11 titres à Chalon va gérer avec intelligence, sans se relâcher tout en prenant aucun risque cette situation qui l’emmènera théoriquement vers une douzième victoire.

 

Jean-Philippe AURAY

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles