Après l'ES5 et l'ES 6

Les deux Suisses attaquent dès la première spéciale de Mary. Grégoire Hotz s’impose devant son compatriote Florian Gonon pour 5/10e. Les Helvètes reprennent un peu plus de 4 secondes à Vaison. Christophe répond dès la suivante en récupérant 7’’ à Gonon et 10’’ à Hotz.

Avant la troisième spéciale de 20 km Chazeuil – Jambles, le Creusotin garde le commandement avec 13’’3 d’avance sur Gonon, 21’’3 sur Hotz, 28’’4 sur Bernollin et 39’’2 sur Dupuy. Le néo-Réunionnais signe au passage avec sa BMW 316 Compact, le deuxième temps derrière la 306 Maxi de Christophe Vaison dans Le Puley – Sainte-Hélène.

À signaler que Thierry Batteau perd son unique rival, Nicolas Grosjean. Le pilote de Haut-Saône sort dans la spéciale dominicale d’ouverture Mary – Saint-Micaud, sans préjudice physique pour l’équipage.

Chez les Véhicules Historiques de Compétition, coup de théâtre avec l’abandon sur sortie de route dans la 7e spéciale de Maurice Perraud et sa fille, qui occupaient la deuxième place au volant de leur Escort RS2000. Jean-Pierre Del-Fiacco continue, avec l’âme encore plus en paix, sa balade en Côte-Chalonnaise.

Laurent Dominique sur Rallye 3 connaissait depuis hier des problèmes de démarreur. Il a fini par déposer les armes, alors en quatrième position au départ ce matin du parc des expositions de Chalon. Pascal Eouzan se retire également de la course au volant de sa Porsche 911, sur sortie de route, sans gravité comme Maurice Perraud.

 

Jean-Philippe Auray

Add a comment

(Will not be published)

Back to articles